plan fondation abbé pierre objectif zéro

En février 2017, dans son 22ème rapport annuel, la fondation l’Abbé Pierre a fait le bilan sur l’état du mal logement en France. Le constat est alarmant mais l’organisation n’y voit pas une fatalité et publie quelques mois plus tard “SDF Objectif Zéro”, un plan qui s’adresse directement aux politiques, avec un objectif ambitieux : parvenir à zéro personnes sans-abri. Ni plus. Ni moins. On vous explique le plan en 4 points.

1) Le logement d’abord

sdf assis rue

Pour remédier au problème du mal-logement la Fondation suggère d’étendre des solutions comme:

2) Plus de logements, moins chers, pour les gens qui en ont le plus besoin

sans abris sommeil gare

Les logements sociaux doivent être accessibles à ceux qui en ont vraiment besoin.

Il faudrait arriver à attribuer 25% des HLM aux ménages prioritaires, c’est-à-dire à très bas revenus. Pour ce faire, on doit commencer par aider les bailleurs en prévoyant des garanties contre les impayés, des subventions et en cessant de rogner les APL. Ainsi, on pourra augmenter le nombre de logements vraiment sociaux (PLAI et PLUS). Il faudrait arriver à en avoir 150 000 de plus par an.

On doit aussi développer le parc immobilier disponible : le parc social ne peut pas à lui seul accueillir tous les ménages en difficultés, il faut mobiliser le privé. Pour les bailleurs privés intéressés, la Fondation Abbé Pierre propose de mettre en place:

Ainsi on rassure les acteurs du privé qui auront plus de facilité à accepter de mettre leurs logements au service du social. Cela donne la possibilité d’accueillir principalement des ménages prioritaires en difficulté.

3) Un accueil digne pour les personnes migrantes

homme sans abri visage

Les migrants font partie d’une nouvelle catégorie de personnes sans-abris, c’est une population qu’il faut gérer et accueillir dignement. À l’heure actuelle les conditions de régularisation trop strictes les maintiennent dans une situation de mal-logement (à l’hôtel, en hébergement ou en bidonvilles) sans proposer de solution.

Pour eux on doit :

4) En finir avec les expulsions

squat hommes sans abris

Les expulsions ne font qu’aggraver la situation ou déplacer le problème. Il faut arrêter d’avoir recours à cette mesure radicale et se tourner vers des alternatives qui sécurisent le logement. Pour cela il faut privilégier les aides comme:

Avec ce plan, la Fondation Abbé Pierre propose d’investir aujourd’hui pour faire des économies demain et ainsi réduire considérablement et durablement le nombre de sans-abris. D’après les chiffres de l’Insee, le nombre de personnes sans domicile aurait augmenté de 50% entre 2001 et 2012, signant l’échec des politiques actuelles.

# # # # # # # # #

11 mai 2017

Comments

Laisser un commentaire