Donner aux personnes SDF ou précaires : les conseils d’Entourage

Dans nos villes, les sollicitations à donner au quotidien sont si nombreuses qu’il est évidemment impossible de donner à tous, à chaque fois. Il est entièrement normal de se sentir perdu.

Entourage souhaite simplement vous proposer quelques principes pour vous éclairer dans ces décisions difficiles.

Entourage est convaincu que le plus important n’est pas le don en soi, mais de redonner sa dignité à la personne.

Que l’on donne ou non, l’essentiel est de maintenir une relation équilibrée avec la personne. Prendre le temps de discuter, de connaitre la personne a en réalité plus de valeur et un impact plus durable que le don reçu.

« Un sourire, ça vaut 100 sandwiches » – Pierrot, à la rue depuis dix ans.

Cette question plus que complexe recouvre tant de situations différentes qu'il n'y a pas de règle générale. Entourage souhaite simplement vous proposer quelques éclairages.

Le saviez-vous ? Seulement 14 % des personnes SDF mendient régulièrement et la manche rapporte à la personne entre 10 à 15 € par jour.

On ne s'enrichit pas en mendiant : faire la manche permet à peine de subvenir aux besoins de sa journée.
Mikaël, personne SDF, vous parle de son expérience de la mendicité en vidéo : découvrez son témoignage sur Simple Comme Bonjour, notre web-série qui vous informe et vous guide vers la rencontre.

Si vous préférez donner quelque chose plutôt que de l'argent, un conseil essentiel : demandez tout simplement à la personne de quoi elle a besoin. Beaucoup pensent lui acheter un sandwich ou du pain, mais qui vous dit qu'il n'en a pas déjà dans son sac ?
Quand on prend en compte ses besoins en lui posant la question, on se rend rapidement compte que la personne a des envies et des besoins particuliers.
Voici quelques exemples qu'on nous a déjà partagé : un paquet de Petit Prince, de l'Orangina, des protections hygiéniques, des cotons tiges, etc.
Si vous vous engagez à acheter des choses pour une personne, sachez qu'elle comptera sur vous et vous attendra. Il ne faut pas créer de faux espoirs auprès des personnes.

Enfin, si vous ne pouvez pas donner ou acheter des choses pour la personne, vous pouvez tout simplement le lui dire. Vous pouvez lui donner un peu de temps : partager une discussion, cela permet à la personne de se sentir exister.
Vous pouvez d'ailleurs au cours de cet échange consulter la carte des lieux solidaires de l'application pour vérifier avec la personne qu'elle connait les services destinés aux personnes SDF à proximité.
Si vous souhaitez créer une cagnotte pour quelqu'un, faire aboutir celle-ci relèvera entièrement de votre responsabilité. Néanmoins, avant de créer votre cagnotte il est important de demander l'accord à la personne afin qu'elle vous donne son consentement. Il est également nécessaire de demander à la personne ses réels besoins afin de renseigner une description de cagnotte au plus proche de la réalité des besoins de la personne.

Il est important de ne pas imposer ses envies et ses "priorités" à la personne : elle n'aura pas forcément les mêmes que vous ! Elle est libre d'utiliser l'argent donné comme elle le désire.

Il est essentiel d'en discuter avec la personne et d'accepter que certaines dépenses que vous estimeriez superflues puissent en réalité être essentielles.

Par exemple, s'équiper en smartphone ou tablette n'est pas forcément un luxe, mais un besoin. Être connecté à Internet permet de faire des démarches, d'avoir une vie sociale en ligne, de compenser un quotidien très difficile, de se réinsérer. 71% des personnes SDF avaient un smartphone en 2019 (étude Solinum).
L'association Entourage vous déconseille d'héberger une personne en situation de précarité sans un accompagnement par une association agréée. Entourage supprime systématiquement de sa plateforme toute proposition ou demande d'hébergement hors cadre d'une association agréée.

D'une part, vous prendriez un risque pour votre sécurité, car les personnes SDF peuvent être très bienveillantes mais également dans une grande précarité, ce qui peut les amener à faire des actes malveillants. D'autre part, Entourage le déconseille aussi pour protéger la personne, qui pourrait être hébergée contre différents services qui s'apparenteraient à de l'esclavage moderne, à du travail dissimulé voire à de la prostitution.

Quelques associations qui proposent aux particuliers d'héberger pour une durée plus ou moins longue des personnes précaires ou SDF :
  • SINGA et son dispositif CALM, et Utopia56 pour les personnes réfugiées
  • HelpMeUp pour les personnes en emploi temporaire qui ne sont pas en mesure de payer un loyer pour un logement assez proche de leur lieu de travail.


De nombreuses associations vous permettent de contribuer financièrement ou en tant que bénévole pour améliorer l'accès au logement digne ou à des logements "tremplin" entre la rue et un logement durable : Emmaüs Solidarité, Toit à Moi, Cocoon, et bien d'autres.

Enfin, si vous avez un logement à louer, vous pouvez saisir cette chance pour louer solidaire. Solibail est un dispositif public qui vous permet de bénéficier d'un loyer garanti et d'aides à la remise en état du logement, par lequel vous louez à une association qui reçoit une participation financière de la part de la personne précaire qui occupera votre logement. À Paris, le dispositif équivalent s'appelle "Louez Solidaire".
Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser l'application Entourage pour mettre à disposition temporairement une ressource chez vous (machine à laver, stockage dans une cave...). Ce partage engage votre responsabilité. Il peut être l'occasion de créer un lien dans le même temps, autour d'un café ou d'un repas.
Si vous avez le moindre doute, ne vous sentez pas obligé.e de partager ce type de ressources.
L'équipe d'Entourage est à votre disposition pour vous aider.
Le saviez vous ? 71% des personnes SDF possèdent un smartphone (Solinum, 2019).

Pourquoi est-il important pour les personnes en précarité d'avoir un téléphone ou autre équipement numérique? Parce que dans le monde d’aujourd’hui l’inclusion numérique favorise l’insertion sociale et professionnelle.
Ceci dit, les personnes sans domicile fixe et sans abri font face à de multiples défis tels que l'absence de points de recharge, le manque de connaissances lié à l’utilisation des outils numériques.

Comment agir à votre échelle ?
  • proposer à une personne en précarité, via l’application Entourage, de l’aide pour effectuer leur démarche administrative numérique, mettre votre imprimante à leur service, …
  • donner des équipements numériques comme des téléphones, chargeurs, etc. à des associations adéquates telles que Emmaüs Connect ou directement à une personne dans le besoin via l'application Entourage.

N'hésitez pas à consulter l'étude de Solinum à ce sujet !

Si vous avez encore des questions, l’équipe d’animation d’Entourage se fera un plaisir d’y répondre.
Vous pouvez lui écrire à orientation@entourage.social ou lancer le formulaire d’orientation en cliquant ici.



Les autres articles pour vous aider à comprendre les aides sociales : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.