Matthieu, maraudeur : “Être soi-même en face des sans-abri”

© Véronique Serre – placegrenet.fr

© Véronique Serre – placegrenet.fr

À Grenoble, classée 5ème ville la plus innovante du monde par le magazine Forbes, il n’est pas rare de croiser un informaticien. Il est en revanche beaucoup plus rare de croiser un informaticien dont le temps libre est dédié aux personnes sans-abri de la ville. Matthieu est un de ceux-là. Avec l’association Vinci Codex, Samu social de Grenoble, il vient en aide aux plus démunis lors de maraudes nocturnes.

 

Vinci Codex, le Samu Social grenoblois

Le Samu Social de Grenoble, association VINCI CODEX a été fondé dès 1990 par Stéphane GEMMANI, ancien conseiller Municipal de Grenoble, aujourd’hui Conseiller Régional Auvergne Rhône-Alpes. Vinci Codex est une des associations fondatrices de la Fédération nationale des Samu Sociaux : ses bénévoles interviennent pour des demandes signalées auprès du “115”. notamment en matière d’apport de couverture, boisson chaude ou d’aide alimentaire, bien que l’aide alimentaire ne soit pas le cœur de leur mission. Aujourd’hui, l’association peut se réjouir d’avoir une base d’une centaine de bénévoles à Grenoble, dont certains ont une formation de secouriste. Vinci Codex a été une des premières associations à tester l’application Entourage dédiée aux professionnels de la rue.

En maraude, l’importance du “temps de la rencontre”

Fort de son expérience de terrain, Matthieu est aujourd’hui “tuteur” : il peut ainsi encadrer les maraudes et s’assurer de leur bon déroulement. Il est aussi en charge de la formation des nouveaux membres qui rejoignent l’association.

© Véronique Serre – placegrenet.fr

© Véronique Serre – placegrenet.fr

Les équipes de maraudes de Vinci Codex sont constituées de 2 à 3 personnes, et doivent être idéalement mixtes. Beaucoup de femmes sans-abri ont peur de se faire aborder par des hommes : la présence de femmes dans l’équipe de bénévoles est alors un avantage non négligeable. Les maraudes en voiture permettent de couvrir un large territoire. Toutefois, prendre des notes alors qu’il fait sombre et que le véhicule est en mouvement peut se révéler pénible. Matthieu utilise donc souvent la fonctionnalité de prise de note sur mobile avec possibilité de dicter son texte vocalement, dans l’application Entourage.

« Avant, on notait nos observations sur des feuilles de papiers pendant la maraude, puis on remplissait un tableau Excel le lendemain… L’utilité d’Entourage pour moi, c’est le gain de temps : je mets 5 minutes pour faire un compte-rendu contre 30 minutes auparavant ! Et puis écrire dans une voiture qui bouge, c’est plus simple sur un téléphone que sur une feuille de papier. Pour moi, Entourage c’est un bel outil technologique au service des assos”

L’association insiste sur l’importance du lien social dans cette démarche d’aller à la rencontre des personnes SDF, c’est pourquoi elle privilégie la discussion à la “distribution alimentaire à outrance”.

“On considère qu’il y a un temps pour tout : le moment de la rencontre de nuit, ce n’est pas forcément un moment pour manger.”

Les maraudes du Samu Social s’étendent sur toute la soirée, en fonction du nombre de demandes. Le 115 peut parfois être sollicité jusqu’à tard dans la nuit…

“Mon record, c’est des maraudes qui durent de 21h30 jusqu’à 4h30 du matin ! Et je retourne au boulot le lendemain matin !”

Matthieu puise la force de son engagement dans la conviction que la solidarité passe d’abord par la proximité.

“Pourquoi s’occuper des pauvres dans les pays du Tiers-Monde alors qu’on a déjà des pauvres autour de nous ? Moi je suis implanté dans un territoire, il y a des gens qui ont besoin de mon aide sur ce territoire.»

© Véronique Serre – placegrenet.fr

© Véronique Serre – placegrenet.fr

Depuis qu’il parcourt les rues de Grenoble, Matthieu voit de plus en plus de femmes : elles représenteraient près de 50% des personnes de la rue d’après ce qu’il peut constater. Parmi elles, beaucoup fuient leur domicile pour échapper aux violences conjugales. D’une maraude à l’autre, les sans-abri que Matthieu rencontre sont rarement les mêmes, la plupart étant de passage dans l’agglomération grenobloise. Il regrette de ne pas avoir de suivi des personnes qu’il a pu aider et avec qui il a pu discuter.

“Quand les gens sortent de la rue ou changent d’endroit, on les perd de vue, c’est dommage. C’est comme un pompier : une fois qu’il a déposé le blessé à l’hôpital, il n’est jamais informé de la suite des soins !”

“On est là pour être, on n’est pas là pour faire”

En plus de sa conviction que l’action sociale prend tout son sens dans la proximité, Matthieu partage une autre valeur fondamentale d’Entourage : le primat de l’être sur l’avoir.

“Mon conseil de maraudeur, ce serait d’être soi-même en face des sans-abri, de ne pas chercher à être quelqu’un qu’on est pas. Il ne faut pas chercher à apporter une solution à un problème alors qu’en réalité on n’a pas de solution. On est là pour être, on est pas là pour faire

© Véronique Serre – placegrenet.fr

© Véronique Serre – placegrenet.fr

Parmi les personnes SDF qu’il rencontre, Matthieu remarque qu’il y a des gens qui veulent simplement être “hors-monde”, certains sont en dépression ou souffrent de maladies psychologiques. Il croise aussi beaucoup de jeunes en rébellion, souvent en rupture familiale, qui cherchent à s’en sortir. Chaque cas est différent et il faut veiller à être à l’écoute des situations particulières de chacun : une des choses à faire lorsqu’on maraude, c’est “s’adapter”. 

“Les personnes de la rue ont fondamentalement besoin de garder un lien avec la société, avec des gens qui ont un rythme de vie normal

 


Suivez Matthieu lors d’une maraude nocturne avec ce reportage de Place Gre’Net : “Matthieu, bénévole la nuit au Samu Social”.
Retrouvez le Samu Social de Grenoble sur leur site. En savoir plus :

Merci à Matthieu pour son témoignage précieux, et à Véronique Serre pour les photos.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s