Baromètre de la Fraternité 2020, focus « grande pauvreté » : les chiffres qu’on retient

Pour la 3è année consécutive, le Labo de la Fraternité dont Entourage fait partie, a publié ce 16 mai les résultats d’une grande étude visant à définir l’état actuel des liens sociaux et de la fraternité en France. Publié le 16 mai, Journée de la Fraternité, ce baromètre avait cette année pour focus « la grande pauvreté »

Réalisée auprès de plus de 1 000 personnes par l’IFOP en Avril 2020, en plein pendant la crise Covid, cette enquête nous donne le pouls de la fraterité en France.

Focus « grande pauvreté » : des chiffres parlants !

Voici les chiffres qu’on retient du Baromètre de la Fraternité qui sort aujourd’hui (enquête réalisée pendant la crise, avec un focus « grande pauvreté ») :

 ➜ 82% des 18-24 ans pensent qu’il n’y a pas assez de fraternité envers les personnes sans-abri (58% pour les + de 65 ans, 70% en moyenne)

➜ 27% participent souvent ou de temps en temps à des actions caritatives destinées aux sans-abri (50% jamais)

➜ à l’inverse 3 français sur 4 ne discutent jamais ou rarement avec des personnes sans-abri.

et on retient notamment ces 4 chiffres qui reflètent bien vos besoins à vous, citoyens membres d’Entourage :

 80% pensent qu’il faudrait mieux informer les citoyens sur les possibilités de bénévolat et les besoins des associations

➜ 75% pensent qu’il faudrait mieux former et outiller les citoyens pour qu’ils puissent agir dans leur quotidien (ehhh oui on est bien d’accord !)

➜ 69% pensent qu’il faudrait favoriser les événements de quartier pour favoriser la rencontre entre voisins et sans-abri 

plus de 75% pensent qu’il faudrait développer des campagnes de sensibilisation au sujet des personnes sans-abri pour déconstruire les préjugés des citoyens

Le besoin des français d’être davantage renseignés sur la façon dont il est possible d’aider les personnes sans-abri est particulièrement frappant. Ces résultats mettent en effet en lumière un décalage entre la volonté des citoyens de tisser des liens plus solidaires et leur réelles habitudes au quotidien.

Ces chiffres nous rappellent l’importance de sensibiliser les citoyens au monde de la rue et à la valeur du lien social, ainsi que le besoin de faciliter la mise en oeuvre d’actions solidaires pour venir en aide aux personnes les plus isolées: le cœur de la mission d’Entourage.

Passer d’une fraternité de crise à une fraternité durable : les 5 propositions du Labo de la Fraternité

➜ ​Instaurer une journée nationale de la fraternité et du vivre-ensemble le 16 mai
➜ ​Faire de la fraternité un critère d’inspiration et d’évaluation des politiques publiques et du fonctionnement des services publics
➜ Généraliser l’éducation à la fraternité 
➜ ​Développer massivement le service civique
➜ ​Encourager les citoyens de tous âges à s’engager pour la fraternité toute l’année

Membres du Labo de la Fraternité : Coexister, Unis- Cité,  Singa, Kawaa, Pacte Civique, Fraternité Générale, La Cloche, Fabrique Spinoza, SNC, Entourage, InSite, Make.org, La Fabrique du Nous, Charte de la diversité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.