Se former pour agir auprès des personnes sans-domicile

Comment agir auprès des personnes sans-domicile-fixe | Ateliers en ligne

Selon la Fondation Abbé Pierre, la France comptait plus de 300 000 personnes sans-domicile avant la crise du Covid. Face à ce constat, on peut parfois se sentir impuissant. Mais des moyens d’actions concrets existent pour chacun d’entre nous, il suffit parfois d’un simple échange. Vous ne savez pas comment aider les personnes sans-domicile mais vous souhaitez agir dans votre voisinage ? Nos formations en ligne sont faites pour vous donner toutes les clefs afin d’aller à leur rencontre et ainsi aider à votre échelle.

Nos ateliers de sensibilisation pour agir auprès des personnes sans-domicile

Depuis sa création en 2015, l’association Entourage intervient pour renforcer le lien social et l’inclusion des personnes exclues par la précarité. Tous les jours, nous côtoyons des gens qui, comme vous peut-être, veulent entrer en contact avec les personnes SDF, sans pour autant savoir comment s’y prendre.

C’est pourquoi nous avons mis en place deux ateliers en ligne pour vous permettre d’échanger avec nos intervenants, de poser toutes les questions qui vous viennent à travers le tchat, et de repartir avec des outils concrets.

Depuis chez vous, assistez à nos ateliers sur les thématiques suivantes :

  • Agir auprès de ses voisins sans-domicile
  • Se sensibiliser à la situation des femmes en précarité

Deux fois par mois, ces sessions sont menées sur Zoom par des membres de notre équipe. Les participants sont guidés à travers une présentation interactive et instructive, agrémentée de sondages et de questions/réponses, et parfois de témoignages.

Quand rejoindre nos ateliers ?

👉 Le 2ème mercredi du mois, de 18h30 à 19h30, pour l’atelier concernant toutes les personnes sans-domicile.

👉 Le 4ème mercredi du mois, de 18h30 à 20h, pour l’atelier dédié aux femmes en précarité.

Vous trouverez la date des prochaines sessions ici.

Comprendre les problématiques des femmes en précarité et des femmes sans-domicile

Crédit photo : Victorine Alisse

Les femmes représentent la majorité des personnes en situation de précarité. Elles sont plus exposées à la monoparentalité que les hommes et touchent des revenus moins élevés. En effet, 70% des travailleurs sous le seuil de pauvreté sont des femmes. Les conditions d’emploi, les revenus et les situations familiales des femmes en précarité sont autant de facteurs qui renforcent l’exclusion sociale.

Selon l’INED, aujourd’hui 2 personnes sans-domicile sur 5 sont des femmes. Comme pour les hommes, les profils des femmes SDF varient. Ce qui est sûr, c’est que quel que soit le milieu social ou le pays d’où elles proviennent, elles sont particulièrement exposées aux violences de la rue. L’espérance de vie d’une femme sans-abri est de 46 ans, 3 ans de moins que celle d’un homme. Elles sont davantage victimes d’agression et vulnérables.

Pour se protéger des violences, les femmes à la rue se déguisent et se cachent, d’où leur surnom les « Invisibles ». Les centres d’hébergement mixtes sont également des lieux à risque pour les femmes sans-domicile. C’est pourquoi des structures d’accueil dédiées aux besoins des femmes voient le jour.

La maternité et la monoparentalité représentent de grandes difficultés pour les femmes SDF. 70% des femmes enceintes n’ont pas de suivi de grossesse. Les mères vivent au quotidien avec la peur et le risque de placement de leur enfant en famille d’accueil. Leurs conditions de vie précaires et instables mettent sans cesse à l’épreuve la scolarisation de leur enfant.

Pour mieux comprendre leurs problématiques et agir en conscience, l’atelier « Comment agir auprès des femmes en précarité ? » vous sera d’une grande utilité. Vous y obtiendrez des conseils notamment pour échanger, participer à des collectes contre la précarité menstruelle, ou encore, à des cafés suspendus.

S’informer et déconstruire les préjugés

Crédit photo : Victorine Alisse

Savez-vous quel est le pourcentage de SDF qui travaillent ? Contrairement à ce que l’on peut penser, 24 % des personnes sans-domicile-fixe ont un travail et seulement 14 % d’entre elles font usage de la mendicité. Par ailleurs, la plupart possèdent un smartphone, pour rester en contact avec leurs proches, suivre les informations et effectuer des démarches administratives notamment.

Les conditions de vie des personnes dans la grande précarité sont souvent méconnues et de nombreuses confusions existent. Pour s’assurer d’être en contact direct avec les besoins et la réalité des personnes qu’elle accompagne, l’équipe d’Entourage travaille avec le Comité de la Rue. Telle une « boussole éthique », le comité entre en jeu pour guider l’association dans ses prises de décision et orienter les grands projets; l’objectif étant de construire « avec les personnes, plutôt que pour ».

S’informer, c’est contribuer à combattre les idées reçues à propos de l’alcoolisme, l’usage des technologies, ou encore la parentalité. En prenant conscience de ce que vivent les personnes sans-domicile, vous aurez les clefs pour proposer une aide adaptée, et discuter plus facilement.

Les dispositifs et les actions d’aide envers les personnes sans-abri

Crédit photo : Victorine Alisse

Vous avez peut-être déjà entendu parlé des maraudes ? Ces rondes solidaires s’organisent pour établir un contact humain avec les personnes sans-domicile-fixe à proximité et leur proposer de l’aide matérielle. De nombreuses associations effectuent des maraudes, toutes coordonnées par le Samu Social. Cette initiative s’inscrit dans un cadre plus global qui comprend les accueils de jour, les hébergements d’insertion, l’accompagnement social, etc.

Les personnes SDF font face à un véritable « parcours du combattant » pour survivre et garder le lien. Face à ce réel besoin de cohésion sociale, un simple bonjour peut aider à lutter contre le manque d’estime de soi entretenu par la précarité et le rejet des passant·e·s.

Pour aller plus loin, dans le cadre de sa mission de lutte contre l’isolement et la précarité, Entourage a mis en place des programmes de soutien ouverts à toutes et à tous. À travers des outils tels que l’application Entourage, qui compte plus de 150 000 membres, ou encore le réseau professionnel LinkedOut, vous pouvez rejoindre des milliers d’actions solidaires..

Au cours des ateliers, vous aurez les informations nécessaires pour vous emparer de ces outils, si ce n’est pas déjà fait ! Les intervenants partagent également leurs conseils pour adopter la meilleure attitude, dans l’écoute et le respect des besoins de chacun. Leurs retours d’expérience sont précieux pour illustrer au mieux la situation.

Osez aller à la rencontre des personnes sans-abri que vous croisez au quotidien, en apprenant à dépasser vos freins. Inscrivez-vous à notre prochain atelier en cliquant ici.

D’autres thématiques sont à venir ! Pour être informé, inscrivez-vous à la newsletter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.