Entourage & l’éthique

Merci à Rue89 pour son article ! Nous nous réjouissons de participer au débat et de faire avancer la réflexion sur le rôle des riverains dans la relation avec les personnes sans-abri.

Toutefois, nous tenons à clarifier des points importants sur la question éthique, primordiale pour Entourage.

Notre application est en cours de construction : à chaque étape, des personnes actuellement ou anciennement SDF sont impliquées dans l’élaboration des fonctionnalités, à la lumière de leur expérience. Le témoignage d’Élina Dumont qui a vécu plusieurs années dans la rue, citée dans l’article, est suffisamment éloquent.

Entourage place au coeur de sa démarche le respect des personnes et leur droit à la vie privée. En particulier lorsque ces personnes sont en situation de grande vulnérabilité ou momentanément à la rue. Entourage est particulièrement attaché au respect de la Loi informatique et libertés. Les personnes sans-abri sont des populations fragilisées, et la rue est un monde violent : publier leur géolocalisation et partager des données sur elles revient à les exposer à un grand danger (vol, agression, viol).

À cet effet, nous rappelons que l’application NE PERMETTRA PAS à un utilisateur grand-public d’Entourage de :
– géolocaliser et publier ou visualiser des cartes de personnes sans-abri (qui n’existent pas dans Entourage)
– créer des fiches ou stocker des informations sur ces personnes.

Au-delà de la controverse, le but d’Entourage est de lutter contre l’exclusion relationnelle des personnes sans-abri : Cyril, une personne SDF consultée à l’origine du projet, nous dit que sur 3 000 personnes qu’il voit passer tous les jours, 2 seulement lui disent bonjour. Ne serait-il pas temps de changer notre comportement vis à vis de nos voisins de trottoir ?

Capture d’écran 2016-04-09 à 11.28.21

9 avril 2016

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.