Les aides sociales en France : comment y avoir accès quand on est SDF ?

Nous vous présentons ci-dessous un bref aperçu des aides sociales financières principales en France. Même en situation de rue, il est possible d’en bénéficier, à condition d’être domicilié et de respecter les autres conditions d’attribution. Nous recommandons donc vivement aux personnes SDF et en précarité qui ne sont pas encore accompagnées par un travailleur social de s’orienter vers le Centre Communal d’Action Sociale de leur commune ou des associations habilitées.

Saviez vous que seulement 34% des personnes ayant droit au RSA en font la demande ? Et que dans 50% des cas, cela est dû à un manque d’information ? (Adessadomicile, Fédération d’aide à domicile, 2017). 

Afin de prendre connaissance de toutes les aides auxquelles vous êtes éligibles compte tenu de votre situation, vous pouvez consulter le site mesdroitssociaux.gouv.fr 

En France il existe une multitude d'aides sociales et financières principalement délivrées par la CAF (Caisse d'Allocations Familiales).
La plus connue étant le RSA (Revenu de Solidarité Active) qui s'élève en 2020 pour une personne seule à 564 euros par mois.

Le RSA assure aux personnes sans ressources un niveau minimum de revenu qui varie selon la composition du foyer. Pour être éligible au RSA il faut avoir au moins 25 ans et résider en France. Si vous êtes sans domicile fixe vous devez vous faire domicilier auprès d’un CCAS (Centre Communal d’Action Social).

Pour en savoir plus sur les démarches, le montant et les conditions d'accès du RSA, consultez cette page dédiée sur service-public.fr.
Si vous avez entre 18 et 25 ans, résidez en France et justifiez d’une durée d'activité professionnelle, vous êtes éligible au RSA- Jeune Actif.
La demande se fait auprès de votre Caf (Caisse d’Allocations Familiales), des services du département ou CCAS (Centre Communal d’Action Social) de votre domicile.
Le montant varie selon votre situation.

Pour en savoir plus sur les démarches, le montant et les conditions d'accès du RSA- Jeune Actif, consultez cette page dédiée sur service-public.fr.
La Garantie jeunes est un dispositif d’accompagnement des jeunes entre 16 et 25 ans, en situation de précarité, pour se former, trouver un emploi et bénéficier d’une aide financière qui s’élève en 2020 à maximum 497€ par mois.
Afin d'accéder à cette aide il faut s’adresser à la mission locale de votre lieu de résidence. Suite à une analyse de votre situation, de vos projets et de vos besoins vous pourrez signer un contrat de 1 an qui peut être prolongé de 6 mois maximum.

Pour en savoir plus sur les démarches, le montant et les conditions d'éligibilité à la Garantie Jeune, consultez cette page dédiée sur service-public.fr.
Cette aide est attribuée à condition de respecter certains critères d’incapacité, d'âge, de résidence et de ressources. La démarche se fait auprès de votre Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH).
Si vous ne recevez aucune ressource et avez un taux d'incapacité de plus de 50% le montant maximal de l’AAH est en 2020 de 902,70€.

Pour en savoir plus sur les démarches, le montant et les conditions d'accès de l'AAH, consultez cette page dédiée sur service-public.fr.
L’ASS est une aide dont vous pouvez bénéficier à condition:
  • d’avoir épuisé vos droits au chômage ;
  • d’avoir des ressources mensuelles inférieures à 1 182,30 € si vous êtes seul ou 1 857,90 € si vous vivez en couple ;
  • d’ être en recherche active d’emploi ;
  • d’avoir une activité antérieure.

La demande se fait auprès de Pôle emploi et le montant maximal en 2020 est de 506,70 € par mois.

Pour en savoir plus sur les démarches, le montant et les conditions d'accès de l'ASS, consultez cette page dédiée sur service-public.fr.
L’ASPA est une aide mensuelle accordée aux personnes retraitées, ayant 65 ans ou plus, résidant régulièrement en France et ayant de faibles ressources. Elle est versée par votre caisse de retraite.
Le montant dépend de vos ressources et de votre situation familiale. Le montant maximal pouvant être attribué est en 2020 de 903,20 €.
Afin de bénéficier de cette aide vous devez avoir un foyer permanent ou bien un lieu de séjour principal en France.

Pour en savoir plus sur les démarches, le montant et les conditions d'accès de l’ASPA, consultez cette page dédiée sur service-public.fr.
Cette aide est versée aux personnes souffrant d’une invalidité ayant moins de 62 ans et ne pouvant donc pas bénéficier de l’ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes Agées).
Le montant dépend de vos ressources et de votre situation familiale et est versée par la Sécurité sociale.

Pour en savoir plus sur les démarches, le montant et les conditions d'accès de l’ASI, consultez cette page dédiée sur service-public.fr.
Etant demandeur d’asile, vous n’avez pas le droit de travailler en France pendant les 6 premiers mois.
L’Ada est est une aide mensuelle qui concerne les personnes remplissant les conditions suivantes:
  • Avoir accepté les conditions matérielles d'accueil proposées par l'Ofii
  • Avoir au moins 18 ans
  • Être en possession de l'attestation de demandeur d'asile
  • Avoir déposé votre demande d'asile auprès de l'Ofpra dans un délai de 21 jours (sauf procédure Dublin)
  • Avoir des ressources mensuelles inférieures au montant du revenu de solidarité active (RSA) qui est de 564,78€ pour une personne vivant seule.

La demande se fait auprès de la préfecture.
Le montant varie selon votre situation. Par exemple, une personne ayant fait toutes les démarches et hébergée touche en 2020 204€ par mois, non hébergée, elle touche 426€ par mois.

Pour en savoir plus sur l’ADA, consultez cette page dédiée sur service-public.gouv.fr.
Cette aide est attribuée aux personnes qui ont perdu leur époux(se), vivent en France et ont moins de 55 ans. Cette aide dépend de vos ressources. La demande doit être faite dans les 2 ans du 1er jour du mois du décès.
Afin de toucher cette aide, l'époux(se) décédé doit avoir été adhérent à l’assurance vieillesse au moins 3 mois durant l'année précédant le décès.

Pour en savoir plus sur les démarches, le montant et les conditions d'accès de l’Allocation Veuvage, consultez cette page dédiée sur service-public.fr.

Si vous avez encore des questions, l’équipe d’animation d’Entourage se fera un plaisir d’y répondre.
Vous pouvez lui écrire à orientation@entourage.social ou lancer le formulaire d’orientation en cliquant ici.



Les autres articles pour vous aider à comprendre les aides sociales

12 réponses à “Les aides sociales en France : comment y avoir accès quand on est SDF ?”

  1. Raffo dit :

    Je suis sans domicile fixe et sans revenu. Un rendez-vous avec une assistante social, pris rendez-vous début mars 2021 ont me dit 29 mars 2021 a 10 heures.un honte

    • Mathilde d'Entourage dit :

      Bonjour Thierry, nous sommes navrés d’apprendre votre situation et le délai qui vous a été proposé pour rencontrer une assistante sociale. Les structures ont parfois beaucoup de monde et avec les mesures sanitaires actuelles il est parfois compliqué de recevoir beaucoup de personnes en même temps.
      Suite à votre rendez-vous, avez-vous eu toutes les informations dont vous aviez besoin ?

      Bon courage !
      Mathilde et toute l’équipe Entourage

  2. Sofiane dit :

    Bonjour je suis sans domicile je dort dans ma voiture actuellement je suis enregistrée au CCAS de ma ville depuis 1ans un peus près j ai fait une demande de logement pour passé en CLT pour les bailleurs sociaux depuis 3mois j ai fait la demande avec toutes les pièces qui m’a étais demandé puis mon dossier on me l’a égaré puis il a était transféré dans une autre ville où je peus me plaindre c est honteux un scandale je suis en urgence je souhaite travailler je fait pas la manche je veus juste faire valoir mes droits d être humain aucun soutien aucune aide rien je suis dans la Loire a savoir c est pas las Vegas

    • Mathilde d'Entourage dit :

      Bonjour Sofiane,
      Nous sommes navrés d’apprendre vos difficultés. Avez-vous pu en parler avec votre assistante sociale ?
      Si votre dossier a été transféré c’est qu’il doit y avoir une raison (éventuelle inscription sur une place, changement de domiciliation, etc.)

      Vous pouvez toujours en parler au responsable de la structure qui a transféré votre dossier pour avoir des éléments de compréhension.

      N’hésitez pas à revenir vers nous au cas où,
      Bon courage.

      Mathilde et toute l’équipe Entourage

  3. Valérie Marlic dit :

    Bonsoir, un monsieur de 78 ans sdf a reçu 3 amendes de 135 euros
    – une pour non port du masque (il reconnait l’avoir porté sous le nez alors qu’il était seul dans son coin),
    – déplacement interdit hors du lieu de résidence (vit à Nice et verbalisé à Nice)
    – non respect d une mesure d urgence prescrite en cas de menace sanitaire…
    Outre le fait qu’il n’a pas envie d’être un peu plus hors la loi, il craint de voir ses aides diminuer…
    Que lui conseiller ?

    • Mathilde d'Entourage dit :

      Bonjour Valérie,

      Nous sommes vraiment désolés d’apprendre la situation de ce Monsieur. Il faut qu’il aille en informer son assistante sociale pour qu’elle puisse l’aider dans la résolution et la discussion des amendes. S’il n’a pas d’assistante sociale, vous pouvez tout à fait lui conseiller de prendre contact avec un travailleur social dans un ESI (Espace Solidarité Insertion), il y a en à Nice (https://www.departement06.fr/solidarite-social/maisons-des-solidarites-departementales-2637.html)

      Il peut également prendre contact dans un service d’aides juridiques pour obtenir l’avis d’un expert.

      Nous ne sommes malheureusement pas présents à Nice, mais n’hésitez pas à contacter ces structures avec cette personne !

      A très vite,
      Chaleureusement,

      Mathilde et toute l’équipe Entourage

  4. Valérie Marlic dit :

    Bonsoir Mathilde,
    Merci pour votre réponse. J’ai bien transmis ces informations.
    Bien cordialement

  5. valérie dit :

    Bonjour,

    Y a t’il une procédure simplifiée pour obtenir l’aide sociale à l’hebergement et ainsi permettre à une personne sans domicile fixe d’intégrer un EHPAD alors qu’il n’a pas de ressources, ni d’avis d’imposition? Merci pour votre aide

    • Mathilde d'Entourage dit :

      Bonjour Valérie,
      Il est compliqué de vous apporter une réponse précise sans connaître la situation exacte de cette personne. Pour intégrer un EHPAD il faut un minimum de ressources mais des solutions sont possibles suivant les situations des personnes pour cela il faut orienter la personne vers un travailleur social. Celui-ci pourra également l’accompagner sur les aspects de l’hébergement dans un point de vue plus globale.

      Vous pouvez vous rapprocher du CCAS de votre ville pour une rencontre avec un travailleur social.

      A très vite,

      L’équipe Entourage

  6. Pinson dit :

    Bonjour
    Je travaille en crèche (CDI) j’ai 2 enfant j’ai pas de domicile fixe ma fille doit aller en maternelle en septembre merci de m’aide à prend RDV avec une assistante sociale svp je vous laisse mes coordonnées 0767324074

    • Mathilde d'Entourage dit :

      Bonjour Anais, pourriez-vous nous donner votre zone géographique afin de vous appeler par une personne proche de chez vous ?

  7. Atef Benmadani dit :

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.