Quelles aides médicales sont disponibles en France pour les personnes SDF ou précaires ?

En France, bien évidemment, en cas d’urgence vitale tout le monde à les mêmes droits. Vous pouvez contacter le SAMU (15) ou les Pompiers (18) afin de bénéficier des premiers secours. Vous pouvez également vous rendre au sein des urgences médicales de l’hôpital le plus proche.

Concernant l’accès au soins au-delà des situations d’urgence, les personnes SDF et précaires peuvent, à condition de respecter certains critères, bénéficier des mêmes droits que tout le monde et d’aides spécifiques pour les aider à faire face à leurs dépenses de santé.
Pourtant, certaines personnes n’ont pas accès à toutes les aides auxquels elles auraient droit, principalement par manque d’information. Il est donc essentiel qu’elles s’adressent à un travailleur social, soit auprès du Centre Communal d’Action Sociale de leur commune, soit auprès d’une association habilitée.
Ci-dessous, Entourage vous présente les types d’aide disponibles selon que la personne bénéficie déjà d’une protection sociale, ou non.

Les personnes ayant une protection sociale bénéficient principalement de l’un de ces deux types d’aides médicales :
– pour les personnes françaises ou en situation régulière, la Complémentaire Santé Solidaire
– pour les personnes en situation irrégulière, l’Aide Médicale d’Etat.

La CSS est une aide pour payer les dépenses liées à la santé. Elle est accessible à chaque personne ayant une activité professionnelle ou ayant une résidence stable et régulière en France. Egalement, l'accessibilité de celle-ci sera conditionnée aux niveaux des ressources. Elle est réservé aux personnes ayant des ressources modestes. La CSS aide le bénéficiaire en prenant en charge certains frais médicaux comme:
  • vos consultations chez le médecin, chez le dentiste, chez le masseur-kinésithérapeute, chez
  • l'infirmier ou à l'hôpital ;
  • vos médicaments en pharmacie ;
  • vos dispositifs médicaux, comme les pansements, les lecteurs de glycémie ou les fauteuils roulants ;
  • les transports sanitaires, les analyses médicales, les examens de radiologie ;
  • vos lunettes dans la plupart des cas (verres et monture), vos prothèses dentaires (couronnes et appareils dentaires) et vos aides auditives ;
  • les soins d'orthopédie dento-faciale (ODF).
Il vous suffit de présenter votre carte Vitale à jour au médecin, au pharmacien, au laboratoire d'analyses médicales, à l'hôpital, ou à tout autre professionnel de santé. En cas d'impossibilité de lecture de votre carte ou si celle-ci n'est pas à jour, vous pouvez présenter au professionnel de santé votre attestation de droit à la Complémentaire santé solidaire.
L'AME est destinée à permettre l'accès aux soins des personnes en situation irrégulière au regard de la réglementation française sur le séjour en France. Elle est attribuée sous conditions de résidence et de ressources.
L'AME permet la prise en charge à 100 % de vos soins médicaux et hospitaliers dans la limite des tarifs de la Sécurité sociale, pour:
  • les soins médicaux et dentaires ;
  • les médicaments remboursés à 100 %, 65 % ou 30 % ;
  • les frais d'analyses ;
  • les frais d'hospitalisation et d'intervention chirurgicale ;
  • les frais afférents à certaines vaccinations ainsi que ceux liés à certains dépistages ;
  • les frais liés à la contraception, à l'interruption volontaire de grossesse, etc.

Les personnes n’ayant pas de protection sociale peuvent bénéficier de soins non urgents et commencer des démarches pour avoir droit à la protection sociale en se rendant dans les Permanences d’Accès aux Soins de Santé, situés le plus souvent dans les hôpitaux publics.

Elles permettent une prise en charge médicale et sociale pour des personnes ayant besoin de soins mais ayant du mal à y accéder via leurs conditions de vie, ou de leurs difficultés financières. Elles donnent accès à des consultations de médecine générale ou spécialisée. Les permanences d'accès aux soins de santé permettent aux plus démunis :
  • d'aller dans une consultation de médecine générale ou spécialisée
  • de recevoir des soins dentaires dans une PASS bucco-dentaire
  • de bénéficier de soins infirmiers, de prises de sang, d’examens radiologiques
  • d'obtenir des médicaments prescrits par le médecin dans le cadre de la PASS.


Si vous avez encore des questions, l’équipe d’animation d’Entourage se fera un plaisir d’y répondre.
Vous pouvez lui écrire à orientation@entourage.social ou lancer le formulaire d’orientation en cliquant ici.



Les autres articles pour vous aider à comprendre les aides sociales : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.